influenceurs-fitness

8 Influenceurs sur 9 te donnent de mauvais conseils sur la nutrition et le Fitness [Étude]

Les personnes qui souhaitent perdre du poids devraient rester loin des influenceurs fitness des médias sociaux qui prétendent avoir la dernière solution miracle, affirment les chercheurs.

Une nouvelle étude réalisée par une équipe de l’Université de Glasgow a révélé que 8 influenceurs fitness sur 9 induiraient les gens en erreur en fournissant de mauvais conseils diététiques et de douteuses pratiques sportives.

Les chercheurs ont étudié les influenceurs les plus populaires du pays, en se basant sur ceux qui comptaient plus de 80000 abonnés sur au moins un réseau social, un compte vérifié sur au moins deux sites tels que Twitter et qui avaient un blog/site de style fitness/conseils santés.

L’auteur principale Christina Sabbagh a déclaré: «Nous avons constaté que la majorité des blogs ne pouvaient pas être considérés comme des sources crédibles d’informations sur la gestion du poids, car ils présentaient souvent l’opinion de l’influenceur comme fait et non des études ou références pertinentes.

“C’est potentiellement dangereux, car ces blogs atteignent un public extrêmement large.”

influenceur fitness réseau social
Le phénomène des influenceurs est plus présent que jamais sur les réseaux sociaux!

Bien que les stars des médias sociaux n’aient pas été nommées dans l’étude, les blogs de neuf des “meilleurs” influenceurs publiés entre mai et juin 2018 ont été analysés et notés en fonction de 12 critères pour démontrer leur crédibilité.

L’équipe universitaire a examiné si les allégations relatives à la santé et à l’alimentation formulées par les influenceurs étaient transparentes, fiables, nutritionnellement saines et comprenaient des références fondées sur des preuves. Ils ont également examiné le rôle des préjugés dans ce qui était mis en ligne.

Les influenceurs étaient considérés comme ayant «réussi» le test s’ils satisfaisaient à 70% ou plus des critères. Les chercheurs ont également examiné les 10 dernières recettes de repas de chaque blog pour leur contenu énergétique, glucides, protéines, lipides, graisses saturées, fibres, sucre et sel.

Les résultats – présentés lors du Congrès européen sur l’obésité (ECO) de cette année à Glasgow – ont montré qu’une majorité de blogueurs avaient échoué en grande majorité.

À Lire Ensuite : 2 Façons de diminuer ta consommation de sucre

Parmi les blogs basés sur des conseils, un seul – ayant un diplôme en nutrition sportive – a réussi le test dans l’ensemble, avec 75 pour cent. Le taux de conformité le plus faible, 25%, provenait d’un influenceur sans aucune qualification nutritionnelle. C’était également l’influenceur avec le plus grand réseau parmi les 10 personnes.

Les chercheurs ont conclu: «Les blogs des influenceurs ne sont pas des ressources crédibles pour la gestion du poids. La popularité et l’impact des médias sociaux dans le contexte de l’épidémie d’obésité suggèrent que tous les influenceurs devraient être tenus de répondre à des critères acceptés scientifiquement ou médicalement justifiés pour la fourniture de conseils de gestion du poids en ligne. »

Tam Fry, président du National Obesity Forum, a déclaré: «Cette étude ajoute à la preuve du pouvoir destructeur des médias sociaux. N’importe quel Tom, Dick ou Harry peut prendre le rôle de “spécialiste”, poster ce qu’il veut et être cru par ses partisans.

C’est particulièrement effrayant de voir que ce phénomène ne fait qu’empirer. Les jeunes se nourrissent quotidiennement d’informations fausses ou erronés en écoutant le contenu de ces autoproclamés spécialistes. C’est de la santé de la population que l’on parle ici.

Glasgow University

Et vous, qu’est ce que vous pensez de ce phénomène?