Alcool, performance et entraînement – Ménage à 3 ?

-Limiter, sans toutefois se priver.

Dans le passé, j’étais quelqu’un qui aimait prendre un verre ( ou 2 ou 8 .. ). Je ne vous parlerai pas de mes expériences personnelles en matière d’alcool ici, mais j’avais l’envie d’écrire ce blog pour en conscientiser quelques-uns, puisque c’est un des éléments qui a pu limiter mes résultats durant plusieurs années. Vous avez sans doute déjà sorti un soir, pris quelques verres et êtes retourner à la maison en vous disant que vous seriez correct le lendemain pour aller vous entraîner.

La bédaine de Homer Simpsons vous intéresse?

La bédaine de Homer Simpsons vous intéresse?

Vous vous rendez au gym, jusque là ça va.
Après quelques séries, vous vous rendez compte que la majorité de vos poids sont plus bas qu’à l’habitude. Vous avez un peu mal aux muscles, votre niveau d’énergie est bas, vous n’êtes plus aussi motivé tout d’un coup. Les effets négatifs de l’alcool sont malheureusement en cause.

On entend souvent dire qu’un verre de vin est bon pour le coeur. Il est vrai que l’alcool à quelques effets positifs, entre autre grâce à ces vertus de relaxation. Parfait pour décompresser.. à condition que la quantité reste minime, ce qui ne reste souvent pas le cas pour plusieurs.. C’est pourquoi les effets négatifs sont plus présents que les positifs. Si vous voulez obtenir des résultats en entraînement, plus précisément pour ceux pratiquant le culturisme, limiter votre consommation d’alcool vous sera plus que profitable.

L’alcool joue un rôle négatif sur plusieurs points importants en entraînement ; hydratation, anabolisme, focus, récupération .. et ce de 1-3 jours après en avoir consommé.

HYDRATATION

Puisque l’alcool est assez dur sur le foie, vous risquez de vous sentir déshydraté. L’eau de votre corps se rendra vers le foie pour métaboliser l’alcool, au lieu de s’occuper de métaboliser d’autres substances importantes. L’eau étant un outil obligatoire en matière de réaction énergétique, vous risquez de diminuer vos performances.

ANABOLISME

Arnold

Pensez-vous qu’il en consommait beaucoup ?

En matière d’anabolisme, ou plus précisément de synthèse de la protéine, un problème survient également. L’alcool diminue la synthèse de la protéine, comme celle de plusieurs autres nutriments. Vous aurez donc une perte d’optimalité au niveau de vos gains musculaire ayant moins de protéines converties en tissu musculaire, mais également une récupération partielle pour les mêmes raisons.

FOCUS

Vous avez surement déjà ressenti le syndrome du lendemain de veille ; la tête qui tourne, nausée, difficulté à vous concentrer, l’envie de ne rien faire. Il en sera de même pour votre entraînement. Vous risquez de manquer de motivation et de focus.

L’alcool affecte également la formation de glycogen. Donc autant vos performances musculaires seront touchées que votre cerveau, vu le transport de glycogen vers le cerveau diminué.

On l’oublie souvent, mais les fonctions cérébrales pour l’entraînement sont très importantes. C’est votre cerveau qui conduit vos muscles et qui peut vous dire :
Non non tu n’arrêtes pas, une répétition de plus bro!.

FORCE

Évidemment, votre force ne sera pas à 100%. Glycogen musculaire réduit, fonctions cérébrales diminuées, synthèse protéique partielle, moins bonne hydratation musculaire .. Je suis désolé de vous apprendre que ce n’est pas aujourd’hui que vous verrez votre maximum sur le bench press ou sur le squat.

RÉCUPÉRATION

Pour tous les points mentionnés plus haut, votre récupération ne sera pas optimale.
Buvez suffisamment d’eau pour bien vous hydrater et dormez suffisamment la nuit suivante pour récupérer au maximum.

Quel est votre type ?

Quel est votre type ?

CONCLUSION

La consommation de seulement quelques boissons alcoolisées peut donc avoir une plus grosse incidence sur votre physique que l’on ne peut le penser.

Voilà donc pourquoi vous devriez limiter votre consommation d’alcool au maximum pour obtenir le plus de vos séances au gym ou dans tout autre sport. De mon côté, seulement quelques verres par semaine me permettre de relaxer, de passer des belles soirées, mais de me lever en pleine forme le lendemain pour performer physiquement et mentalement.

Laisser un commentaire :