Post-compétition – Comment éviter la catastrophe?

L’événement que vous attendiez tant : la journée de votre compétition. Le week-end a été super, vous avez travaillé fort et tout donné du début à la fin de votre préparation qui a probablement duré plusieurs mois. Aujourd’hui, c’est fini. Le show est terminé, vous devez tranquillement revenir à la normale, retrouver votre train de vie quotidien et passer à la prochaine étape. Pour plusieurs, cette ”étape” n’est pas si simple. Ce sentiment nostalgique et dépressif est déclenché par la perte de l’attention des autres, de voir son corps perdre le tonus si incroyablement imposant qu’il avait et de ne plus nécessairement avoir d’objectif en tête. Il vous faut prendre un peu de recul, respirer et continuer d’avancer.

Étape #1 – Vous êtes les meilleurs!

Physique

Physique masculin – APQ

Pour certains, vous avez gagné! Vous avez votre trophée et avez reçu bon nombre de félicitations. Cependant, cette excitation détient belle et bien une date d’expiration. Quelques semaines après la compétition et vous n’entendrez plus autant parler de cette exploit. Parfois cela peut être difficile sur le mental. Peu importe qui nous sommes, l’être humain est fait pour apprécier l’attention et les compliments des autres. Rappelez-vous que vous avez tout donné et réussi haut la main votre objectif ; mettez votre trophée/médaille à un endroit très visible pour vous motiver chaque jour et vous remémorer cet événement.

Pour d’autres, ce n’était pas le même succès. Déjà la déception de la compétition, vous aurez rapidement le même sentiment post-compétition de perdre l’attention des autres et de voir votre corps revenir un peu plus ”normal”. C’est dur dans le coco! Peu importe le résultat, vous avez fait ce que peu de gens peuvent faire en réussissant à survivre à une grosse préparation de compétition. Soyez-en fier! Vous avez apporté votre meilleur et vous devez vous le garder en tête! Vous êtes les meilleurs.

Étape #2 – Trouver un nouvel objectif

10 à 20 semaines de préparation pour un seul et unique événement. C’est tout un objectif. C’est terminé! Il vous en faut un autre. Une autre compétition? Améliorer vos performances? Augmenter vos charges au gym? Un photo-shoot, peut-être? Peu importe ce que c’est, vous devez vous fournir des objectifs simples à court terme pour vous gardez motivé et vous donnez un objectif à long terme sur lequel vous concentrer jour après jour.. Peut-être que votre objectif ne sera pas relié au fitness. Ouin, pis! La vie fonctionne sur le progrès. Modélisez votre cerveau en une grosse machine productive et motivante avec des objectifs quotidiens, hebdomadaires, mensuels et annuels ; de quoi vous empêchez d’être trop préoccupé par cette fin de compétition.

Étape #3 – Retour à l’équilibre et à la variété

Bikinis

Classe bikinis – APQ

Vous devez y aller une étape à la fois pour réintégrer certains aliments, en retirer d’autres, recommencer à pousser plus lourd au gym, tranquillement réduire le cardio, boire un peu plus d’eau de jour en jour … Bref recommencer à vivre !
Cependant, il s’agit ici de votre routine depuis plusieurs semaines. Une fois votre système repartit et votre métabolisme en règle, essayez un peu de variété. Modifiez vos plans alimentaires avec de nouveaux aliments, nouvelles recettes. Essayez de nouveaux restaurants pour vos repas de triches. Vous avez fait du tapis roulant pendant 20 semaines ? Pourquoi ne pas essayer d’aller courir un peu dehors ou d’aller nager une fois par semaine ? La routine devient démoralisante à la longue – encore plus lorsque la tête est déjà calibrée depuis 10-20 semaines à suivre un même protocole strict. Variez vos entraînements, essayez de nouveaux exercices, etc.

Conclusion

Une compétition, c’est super! Le fait d’autant se dépasser pour démontrer l’étendu de son travail sur son propre corps est réellement incroyable, mais peut aussi être terriblement dur sur celui-ci et plusieurs répercussions psychologiques peuvent faire surface par la suite. Soyez certain d’être prêt…surtout mentalement! Tant de sacrifices pour tomber dans une dépression post-compétition qui vous fera terminer les pots de crème glacée et reprendre plus de poids que vous aviez au départ de votre préparation, c’est honnêtement très triste. Trouvez vos repères, repartez tranquillement la machine et préparez-vous pour de nouveaux objectifs 🙂

Commentaires :( 1 )

  1. Tellement 🙂
    Merci

Laisser un commentaire :